Neoprog.eu
Menu

Ride to Nowhere
Inglorious - Ride to Nowhere
Titre : Ride to Nowhere
Groupe : Inglorious
Sortie : 2019
Label : Frontiers Music
Format : CD
Genre : Rock

La chronique note de la chronique
Les évaluations Evaluations
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Where Are You Now
  • Freak Show
  • Never Alone
  • Tomorrow
  • Queen
  • Liar
  • Time To Go
  • I Don't Know You
  • While She Sleeps
  • Ride To Nowhere
  • Glory Days

Nathan James [chanteur], Danny Dela Cruz [guitariste], Dan Stevens [guitariste], Vinnie Colla [bassiste], Phil Beaver [batteur]

Hard rock, heavy prog, AOR, Inglorious est né il y a cinq ans sous l’impulsion de Nathan James (Trans-Siberian Orchestra). Leur musique sonne comme ce bon vieux rock classique britannique des seventies à la manière de Deep Purple et de Whitesnake.

Inglorious

Leur troisième album, Ride To Nowhere, vient de sortir, l’occasion pour nous de prendre une pause progressive méritée et de faire ronronner la platine sur du rock vintage.

Avec onze morceaux pour trois quarts-d'heure​ d’heure, le format radio est quasiment respecté sur l’ensemble de l’album, exception faite de ‘Ride To Nowhere’, un titre indécemment long pour le genre du haut de ses six minutes. Les guitares rugissent sur fond d’orgues, répondant à une rythmique qui sait compter avec plus de deux doigts. Rock mélodique, heavy prog, blues, acoustique, le quintet joue des couleurs du rock et propose un Ride To Nowhere équilibré sans être révolutionnaire. La voix de Nathan James est un des atouts du groupe, capable de hurlements à la Iron Maiden comme de lignes vocales nettement plus mélodiques. Si vous voulez d’ailleurs profiter pleinement de sa tessiture, le dernier morceau ‘Glory Days’, où il chante accompagné simplement d’une guitare acoustique, est juste parfait. Pour le côté hard rock à la AC/DC, prenez les premières secondes de ‘Time To Go’ ainsi que son refrain bien fichu, du quasi cover. Si nous retrouvons des influences blues rock un peu partout dans l’album, elles sont particulièrement présentes dans le huitième titre ‘I Don’t Know You’.



Ride To Nowhere ne changera pas la face du rock mais propose des morceaux d’excellente facture où ‘Where Are You Now’, ‘Time To Go’ et ‘Glory Days’ se distinguent tout particulièrement.


Rédigé par Jean-Christophe le 28/02/2019
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
Prochaines sorties