Neoprog.eu
Menu

Lost n Found - Live in Tilburg
Riverside - Lost n Found - Live in Tilburg
Titre : Lost n Found - Live in Tilburg
Groupe : Riverside
Sortie : 2020
Label : Inside Out Music
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation

Titres

  • Lost - live
  • Feel Like Falling - live
  • Hyperactive - live
  • Conceiving You - live
  • Panic Room - live
  • Under the Pillow - live
  • The Depth of Self-Delusion - live
  • Saturate Me - live
  • Egoist Hedonist - live
  • We Got Used to Us - live
  • Escalator Shrine - live
  • The Same River - live
  • Found - live

Mariusz Duda [chanteur,bassiste], Piotr Grudziński [guitariste] jusque 2016, Piotr Kozieradzki [batteur], Michał Łapaj [clavier], Maciej Meller [guitariste] depuis 2020

Un nouveau live pour Riverside ? Ce n’est pas tout à fait le cas. En effet, celui-ci existe depuis 2017 mais n’était disponible qu’au stand de merchandising lors des concerts ou via le fan-club. Inside Out a décidé de le sortir avec une version vidéo inédite vendue avec la version audio sous la forme de 2 CD + DVD. Il est aussi proposé en version trois LP et 2 CD. Il ne sera question ici que de la version audio.

Ce concert a été enregistré en 2015 lors de la tournée suivant la sortie de l’excellent Love, Fear and The Time Machine, la dernière à laquelle a participé le guitariste, Piotr Grudziński, décédé brutalement début 2016 à l'âge de quarante ans. J’ai pu assister à une date de cette tournée, celle de Lyon.

Love, Fear and The Time machine est bien sûr l’album le plus représenté avec son prédécesseur Shrine of New Generation Slaves. Chacun est représenté par quatre titres.
Les autres albums studio sortis à l’époque ont tous droit à un morceau minimum.

Riverside a su créer au fil des années son univers musical tout en ne se répétant pas. Il a d’abord proposé un néo prog musclé avant de se diriger vers le prog metal, puis de calmer le jeu avec des albums plus émotionnels et atmosphériques. Mais même s’il a fait évoluer son style, on retrouve toujours des points communs tels que la basse de Mariusz Duda très en avant qui est une des marques de fabrique du groupe.

Ce live à Tilburg nous permet d’entendre toutes les variations de style du groupe mais avec bien évidemment une plus grande place faite à la dernière période, ma préférée.
Même si l’interprétation ne s’éloigne pas trop des versions studios, nous avons souvent droit à de superbes introductions dans des styles différents, émotionnelle pour ‘Lost’ ou ‘Conceiving You’ ou plus musclée et groove sur ‘Panic Room’ avec une basse monstrueuse. La plus imposante étant celle du très progressif et excellent ‘Escalator Shrine’ qui clôture le show avant les rappels.

En écho à son titre, ce live débute avec le premier morceau de Love, Fear and the Time Machine, l’excellent ‘Lost’, et se termine avec le dernier de celui-ci, le superbe ‘Found’.

La set list, magique, se compose d’excellents titres. Parmi les plus mémorables je citerai les mélodiques ‘Conceiving You’, ‘We got used to us’ et ‘The Depth of Self-Delusion’ qui mettent particulièrement en valeur les claviers de Michal Lapaj et la guitare et soli de Piotr Grudziński. ‘The same river’ issu du premier album et qui entame les rappels avec ses quelques plans aux accents très Marillion époque Fish, notamment le solo de guitare, est aussi particulièrement délectable.
Le monumental ‘Escalator Shrine’ et sa sublime construction atteint, lui, des sommets.

Petit bémol sur le plan personnel, j’avoue avoir moins de plaisir à l’écoute des titres issus de leur album le plus orienté prog metal, Anno Domini High definition, le bien nommé ‘Hyperactive’, choisi en premier extrait video, et ‘Egoist Hedonist’. Le choix d’‘Hyperactive’ en premier extrait n’est pas vraiment représentatif de l’album mais c’est un choix aisément compréhensible vu que le public métal est plus large que celui du progressif.

Le rendu sonore global est excellent, mixant parfaitement musique, chant et participation du public.

riverside

Ce Live in Tilburg est à la fois un superbe hommage à Piotr Grudziński et un remarquable concert proposant une interprétation à la fois dynamique et émotionnelle. Avec une excellente set-list, il devrait aussi bien combler les fans que de servir de porte d’entrée aux néophytes.

Video Hyperactive :


Rédigé par Jean-Noël le 22/12/2020
Commentaires
Aucun commentaire