Neoprog.eu
Menu

SUBURBS
Spectrum Orchestrum - SUBURBS
Titre : SUBURBS
Groupe : Spectrum Orchestrum
Sortie : 2014
Label : autoproduction
Format : CD
Genre : Progressif
Achat : ici
La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

  • Prélude : La Profondeur du Chant - instrumental
  • Suburbs - instrumental
  • Lonely Woman - instrumental
  • Mantra (Discodzilla inclus) - instrumental
  • Postlude : Ascenseur pour Nulle Part - instrumental

Formation en 2007

William Hamlet [flute,saxophone], Olivier Vibert [], Benjamin Leleu [clavier], Philippe Macaire [percussions], Adrien Protin [batteur,percussions]

Spectrum Orchestrum est une formation instrumentale lilloise qui fait dans le free jazz progressif. Un quintet : saxophone, basse, clavier, guitare, batterie qui a sorti à la fin de l’année dernière, Suburbs, un EP cinq titres comprenant un bref “Prélude”, trois pièces de plus de neuf minutes chacune et un court “Postlude”.

Suburbs

Il s’agit de free jazz relativement paisible où le saxophone alto de William prend une grande importance. Il ne faudra pas vous arrêter au “Prélude” un peu zarbi et aller de l’avant.
“Lonely Woman”, basé sur le thème du même nom du saxophoniste Ornette Coleman, est nettement plus expérimental que “Suburbs” qui le précède. La basse de Philippe fait penser, sur un passage, à du Colin Edwin sur “Hate Song” et la guitare distordue de Olivier donne une teinte toute particulière à ce troisième titre plus torturé.
“Mantra” est un grand format qui dépasse seize minutes où chaque instrument semble suivre son propre chemin en solitaire. Il y a assurément du Magma dans l’air au début du morceau. Vient un break clavier basse nettement plus introverti, sur lequel le saxophone revient après deux minutes. Puis nous plongeons dans une matière plus expérimentale, guitare et basse assez inquiétantes, parsemées de bruitages électroniques. Cela vire à une mélodie hypnotique, répétitive où, sur la fin, la guitare développe une mélodie indépendante du reste du groupe.
“Postlude”, à peine plus long que le “Prélude”, finit sur un clavier contemporain et du saxophone.

Spectrum Orchestrum

L’atmosphère de ce Suburbs est sombre, le rythme lent, du free jazz ambiant plus que démonstratif avec des accointances évidentes avec des groupes comme Magma. Ce n’est pas mon élément musical naturel, néanmoins j’ai bien aimé l’atmosphère qui se dégage de Suburbs. Avec un peu de chance, je pourrai les écouter le 8 septembre lors du festival Jazz’Off qui se déroule tous les ans au Grillen à Colmar, car ce genre de musique se vit en live.

Facebook : https://www.facebook.com/SpectrumOrchestrum

Bandcamp : http://spectrumorchestrum.bandcamp.com/album/suburbs

Vidéo :

SPECTRUM ORCHESTRUM - Suburbs (live@ARA) from Spectrum Orchestrum on Vimeo.



Rédigé par Jean-Christophe le 22/04/2015
Commentaires
Aucun commentaire
Soutenez Neoprog

Le magazine papier
Magazine n°5 Magazine n°6
Prochains concerts
  • 24/10/2019 - Mystery - Z7 - Pratteln
  • 26/10/2019 - Klone - La Laiterie - Strasbourg
  • 26/10/2019 - Mystery - Prog En bauce - Villemeux sur Eure/France
  • 26/10/2019 - Albion - Prog En bauce - Villemeux sur Eure/France
Prochaines sorties