Neoprog.eu
Menu

Unifaun 2013
Unifaun - Unifaun 2013
Titre : Unifaun 2013
Groupe : Unifaun
Sortie : 2013
Label : Progress Records
Format : CD
Genre : Progressif

La chronique note de la chronique
Aucune évaluation
Connectez-vous pour donner une évaluation

Titres

    Formation en 2008

    Nad Sylvan [clavier,batteur], Bonamici [clavier]

    Vous êtes en manque de Genesis ou de bon vieux rock progressif classique comme on en faisait dans les années 70’s, rassurez-vous, Unifaun est là.

    Initialement sorti en 2008, l’album Unifaun, avec Nad Sylvan et Bonamici, vient d’être réédité cette année chez Progress Records.

    L’album a été conçu dans l’esprit de Nad après qu'il est vu en concert le groupe The Musical Box en 2003 et entendu un tribute to Genesis composé par Bonamici. Nad proposa alors d’enrichir ce titre avec de la guitare et du chant, juste pour voir, pour le fun. Ce titre devint Maudlin Matter. Nad piocha également dans ses compositions plus anciennes et trouva Marmaduke. Unifaun venait de naître.

    Il est difficile d’être plus proche de Genesis que sur cet album, un bain de nostalgie vous attend avec ces sons analogiques, ces accords d’orgues, le chant de Nad, tout est en place pour vous replonger dans les années 70’s. On comprend mieux que Steve Hackett fasse appel au grand Nad pour chanter sur Genesis Revisited II, sa voix est capable de nous faire du Gabriel comme du Collins.

    Douze morceaux qui explorent différentes périodes du groupe, de Nursery Crime jusqu’au delà de The Lamb Lies On Broadway. Mais pas de reprise ici, juste du cover, les titres sont des compositions originales. Elles empruntent toutefois tellement d’éléments à leur modèle, que l’on pourrait aisément imaginer que Nad ait déniché dans un placard d’anciens enregistrements de Genesis non publiés. Je me permets de citer Unifaun “Let’s Write the songs Genesis never did.”, vous savez maintenant à quoi vous attendre.

    Dans cet album vous trouverez quatre instrumentaux Rehacksis, Finistère, Bon aparte, End-Or-Fin, un long métrage de près de quatorze minutes Quest For The Last Virtue et sept autres morceaux plus classiques.

    Les titres sont composés par Nad et Bonamici selon le cas. Sur deux titres Maudim Matter et Marmaduke, Rolf Holmström assure la batterie, sinon tout le reste est joué par le duo, autant dire que sur scène, il leur faudrait du monde pour compléter la formation.

    Les claviers reproduisent à merveille l’univers de Tony Banks et la voix de Nad est tout simplement bluffante, cependant, lorsque l’on écoute Mr. Marmaduke & the Minister, on ne peut s’empêcher de penser que Unifaun a voulu ajouter sa petite touche de couleur aux compositions classiques des anglais. Pas grand chose mais quand même, la basse par exemple et des rythmiques plus modernes au début du titre. Il s’agit peut-être de la pièce qui s'émancipe le plus sur l’album tout en respectant les principaux canons du genre.

    Rehacksis composé par Bonamici est dans l’esprit de The Lamb Lies On Broadway, une très belle pièce instrumentale de plus de sept minutes, contenant également des références plus anciennes et un petit air de Steve Hackett par endroit.

    Quest For The Last Virtue est le titre qui sonne le plus moderne, du post Wind and Wuthrering assurément malgré une durée exceptionnelle. Une des très belles pièces de cet album.

    Unifaun nous offre un voyage dans le temps assez agréable pour les nostalgiques mais qui n’apporte pas grand chose au genre. Comme ils l’écrivent, ils ont prolongés l’œuvre de la grande époque de Genesis, respectant le style et l’esprit. Est-ce suffisant pour en faire un grand album ? Je crois que la réponse est évidente.

    Il s’agit tout de même d’une curiosité bien sympa a avoir dans sa collection.


    Rédigé par Jean-Christophe le 22/10/2013
    Commentaires
    Aucun commentaire
    Soutenez Neoprog

    Le magazine papier
    Magazine n°5 Magazine n°6
    A lire aussi
    Prochains concerts
    • 26/09/2020 - Asylum Pyre - Facebook streaming - Internet
    • 03/10/2020 - Shuffle - Halle La Verrière - Meisenthal
    • 03/10/2020 - UnCut - Halle La Verrière - Meisenthal
    • 03/10/2020 - Klone - Halle La Verrière - Meisenthal
    Prochaines sorties