Neoprog.eu
Menu

Interview de Dark Horse White Horse en français le 23/03/2021
Interview par mail le 23 mars de la chanteuse Marcela Bovio pour la sortie du premier EP de son nouveau groupe Dark Horse White Horse.



Jean-Christophe : Bonjour Marcela, comment vas-tu ?

Marcela : Bonjour ! Je vais bien, merci !

Marcela

Jean-Christophe : Ces dernières années n’ont pas été faciles pour toi, que ce soit sur le plan personnel et pour la santé, comment vas-tu aujourd’hui ?

Marcela : Oui, je suis passée par des moments difficiles ces dernières années. Mais je suis très heureuse de dire que je suis complètement rétablie et que je me sens bien !

Jean-Christophe : Après Stream of Passion, tu t’es lancée dans deux très beaux albums solo. Tu reviens au metal avec un nouveau projet Dark Horse White Horse, est-ce dû en partie à ton départ de VUUR ?

Marcela : Je suppose que c’est lié d’une certaine manière. Jord m’a tout d’abord invité à travailler avec lui et Ruben après avoir discuté avec eux de mon départ de VUUR et de mes futurs projets… Je n’y avais jamais songé de cette façon mais je pense que cela a un peu influencé ma décision.

Jean-Christophe : Tu es une fabuleuse chanteuse, on te retrouve avec Ayreon, Mayan, Epica mais jamais comme frontwoman, est-ce une autre des raisons qui t’ont poussé à former Dark Horse White Horse ?

Marcela : Pas vraiment. Je n’ai pas besoin que toutes les lumières soient focalisées sur moi (rires). J’aime juste chanter ! Mais j’aime écrire de la musique et pouvoir explorer toutes les capacités de ma voix, et c’est une chose que je peux faire avec Dark Horse White Horse.

Marcela

Jean-Christophe : Le premier EP du groupe arrive le 16 avril, comment décrirais-tu ces cinq morceaux ? De quoi parlent-ils ?

Marcela : Cet EP est heavy, que ce soit au niveau de la musique et des paroles. Pendant que j’écrivais les morceaux j’ai traversé une période assez sombre de mon existence, du coup les paroles sont également assez sombres (rires).

Jean-Christophe : Peux-tu nous présenter les musiciens qui jouent à tes côtés, Jord Otto et Ruben Wijga ?

Marcela : Eh bien Jord (aux guitares) et Ruben (aux claviers) sont deux excellents musiciens des Pays-Bas qui travaillent ensemble depuis plusieurs années maintenant; ils jouaient également ensemble dans le groupe ReVamp. Jord, que tu connais peut-être aussi avec VUUR et My Propane, et Ruben qui joue actuellement également des claviers avec Blackbriar. Des gars supers, nous nous comprenons vraiment dès qu’il s’agit de musique et de bidouiller avec les équipements et la technique de jeu.

Jean-Christophe : D’où vient le nom du groupe ?

Marcela : Nous voulions un nom qui montre le contraste entre la musique très structurée et technique et le chant plus organique et passionné. Nous sommes tombés d’accord pour Dark Horse White Horse, un nom que j'ai trouvé dans l’allégorie du char de Platon (Phèdre). Il décrit l'âme humaine par une métaphore, celle d'un homme monté sur un char tiré par deux chevaux: un blanc, qui représente l’aspect rationnel et moral, et un cheval noir, qui représente les passions les plus impulsives et irrationnelles.

Marcela

Jean-Christophe : Cet EP est-il un galop d’essai pour voir si vous trouverez votre public (ce dont je ne doute pas parce que votre EP est fantastique) ou bien y a t-il un album en route ?

Marcela : Nous voulions d'abord faire un EP pour voir quelles seraient les réactions, oui. Nous avons encore du matériel, mais nous ne travaillons toujours pas sur un album complet; on verra comment les choses se passent !

Jean-Christophe : Comment la COVID-19 a-t-elle affecté ta vie personnelle et celle d’artiste ?

Marcela : Je pense que j'ai de la chance car cela ne m'a pas beaucoup affecté. A part m'ennuyer souvent et rater quelques concerts annulés, j'ai l'impression que ma vie n'a pas beaucoup changé. Bien sûr, ma famille et mes amis me manquent, ceux que je n'ai pas vus depuis un moment, mais j'espère que cela peut changer bientôt.

Jean-Christophe : Y a-t-il une chance que nous te voyions sur scène dès que cela sera possible ?

Marcela : J'espère bien que oui ! J'ai vraiment hâte de retourner sur scène dès que covid-19 le permettra :)

Marcela

Jean-Christophe : Quels sont les autres projets sur lesquels tu travailles en ce moment, de nouvelles collaborations?

Marcela : Pas mal de choses dont je ne peux malheureusement pas encore parler ! Mais j'espère qu’il y aura plus de nouvelles à ce sujet bientôt :)

Rédigé par Jean-Christophe le 23/03/2021

Le magazine papier
Magazine n°9 Magazine n°8
A lire aussi